Message de la direction de communication du candidat CABRAL LIBII sur les messages de tribalisme et de haine qui circulent dans les réseaux sociaux.

Pas de tribalisme auprès de Cabral Libii

Depuis que Monsieur Cabral Libii s'est lancé dans son vaste chantier de renouvellement de la classe politique camerounaise, chantier qui trouve son aboutissement dans l'élection présidentielle du 7 octobre dernier, il fait l'objet de plusieurs attaques de la part de quelques individus mal intentionnés et aux objectifs obscures. 

C'est dans cette optique qu'une campagne de diffamation et de dénigrement a été orchestrée sur la toile et dans certains médias. 
Avec la mobilisation sans précédent qu'ont fait montre les populations camerounaises autour de ce candidat à travers les urnes, force est de constater que les objectifs obscures de ces individus n'ont pas été atteints. 

Ne voulant pas se décourager, ils ont depuis quelques jours, entrepris de réveiller la guerre tribale qui avait déjà cours sur les réseaux sociaux, en diffusant des messages de haine et de tribalisme. Les auteurs de ces messages font tout pour exprimer leur pseudo appartenance à la tribu d'origine du Candidat Cabral Libii, et pour exprimer leur haine vis-à-vis du peuple Bamileke.

Le candidat Cabral Libii condamne cette démarche lâche et honteuse qui se situe en rupture avec l'éthique et les idéaux d'intégration nationale et du vivre ensemble qu'il prône.
Il invite les citoyens Camerounais de tous bords à plus de maturité et de responsabilité face à de tels écarts. 

Il réitère sa volonté à gouverner le Cameroun avec tous les camerounais jouissant de qualités morales intellectuelles nécessaires, sans distinction de tribu ou de religion, en vue de l'avènement d'un CAMEROUN QUI PROTÈGE ET QUI LIBÈRE LES ÉNERGIES.

Pour le Candidat Cabral Libii
La Direction de Communication.


Imprimer   E-mail